Le blog

4 critères pour définir mon travail idéal

par Jeanne CAPODANO 
 
Mon travail idéal n'est-il qu'un rêve, une chimère ? Existe-t-il vraiment?
 
Pour beaucoup d’entre nous, le travail idéal semble inaccessible.
Il est « ailleurs », « plus tard », « plus tôt », il  aurait pu exister dans des circonstances différentes.
 
Mais est-ce que je saurais seulement le définir ?
 
Voici 4 critères pour m’aider à définir mon travail idéal.
 
► Critère n° 1 : ce que j'aime faire
 
Il s'agit de mes passions, ce qui me motive à me lever le matin, ce qui me donne de l'énergie, ce que j'aime faire même dans mon temps libre.
 
Ce qui me donne un sentiment de bien-être, au point ou quand je le fais, je ne vois pas le temps passer. 
 
 
► Critère n° 2 : ce que je fais bien 
 
Ici, il s'agit de ce que je sais bien faire, c'est-à-dire le travail qui correspond le mieux à mes qualifications (diplôme ou niveau d'études),  à mes compétences (ce que je sais réellement faire, au-delà d'une validation par un  diplôme ou niveau d'études), à mes talents, …
.
 
► Critère n° 3 : ce dont le monde a besoin
 
Il s'agit des produits ou services qui sont utiles au monde, c'est à dire qui ont du sens par rapport aux besoins du monde actuel, mais aussi pour lesquels il y a une demande.
 
Cette demande peut correspondre ou pas à un emploi rémunéré. Par exemple, il peut y avoir une grande demande de bénévoles pour une cause spécifique, mais peu d'emplois rémunérés qui correspondent à ces occupations.
 
Savoir ce dont le monde a besoin et occuper un emploi qui correspond vraiment à un besoin du monde me donne un sentiment de contribuer à la société, d'être utile. Ce sentiment est un moteur de motivation et de sens dans ma vie.
 
 
►  Critère n° 4 : ce pour quoi le monde est prêt à offrir une rémunération
 
C'est le critère pratico-pratique: il existe suffisamment de moyens financiers pour combler ce besoin du monde, donc il y a possibilité de rémunérer ceux qui font ce travail. Nb: si le monde est prêt à me rémunérer pour un travail, c'est qu'il en a besoin (mais l'inverse n'est pas forcément vrai).
 
Concrètement, il y a des offres d'emploi, des personnes prêtes à acheter certains produits ou services, il y a des moyens financiers disponibles pour certains projets,…
 
Que se passe-t-il quand ces 4 critères sont réunis ? ...C'est le travail idéal.
 
 Ceci dit, le job idéal correspond ….à un idéal ! Donc pas toujours facile à atteindre.
 
Mais il ne faut pas pour autant me décourager, car je peux me servir de ces critères comme un objectif, pour m'en rapprocher le plus possible.
 
De plus, avec 3 critères sur 4, je peux déjà avoir une situation très confortable.
 
 
Voici quelques exemples:
 
Ce que je fais bien +  
ce pour quoi le monde est prêt à offrir une rémunération  +   
ce dont le monde a besoin =   
J'ai atteint un certain confort.
 
Ce que j'aime faire +
ce dont le monde a besoin +  
ce pour quoi le monde est prêt à offrir une rémunération =
J'ai réuni trois critères importants qui peuvent m'apporter une grande satisfaction.
 
Ce que j'aime faire +
ce que je fais bien  +  
ce pour quoi le monde est prêt à offrir une rémunération =
C'est un très bon cas de figure, car j’ai un revenu et je peux exprimer mes talents.
 
Ce que j'aime faire +
ce que je fais bien +  
ce dont le monde a besoin =
C'est une situation qui peut m’apporter un sens de l'accomplissement, même si le revenu est peu important ou que je le fais bénévolement.
 
  
Et avec deux critères ? Voici quelques exemples :
 
● Ce dont le monde a besoin + ce pour quoi le monde est prêt à offrir une rémunération =
les offres d'emploi
 
● Ce que je fais bien + ce pour quoi le monde est prêt à offrir une rémunération =
les opportunités d'emploi pour moi   
 
● Ce que j'aime faire + ce pour quoi le monde est prêt à offrir une rémunération =
ce qui est possible mais nécessite plus d’expérience ou une formation
 
 
Bonne chance et le meilleur à vous dans votre recherche du job idéal !


s...

Mon approche dans toutes mes prestations

On ne peut rien apprendre à l'autre, on peut seulement l'aider à découvrir par lui-même" ~ Galilée

Cette phrase de Galilée résume mon approche et mon positionnement professionnel dans toutes mes offres de services:
formation, accompagnement de projets, médiation, coacing, bilan de compétences
postulat selon lequel la personne a en elle-même le potentiel de resoudre sa problématique
ou bien le groupe 
le but du "faciliateur" est donc no pas erésoudre la problématiqe de l'autre mais de l'acompagner à la résoudre lui-meme
cet accompagnemet se fait par différnts moyens
- attitude et positionnement (intention)
- méthodes
- état d'esprit et le recul, la gestion de ses propres pensées et émotions
- le  non jugement
- neutralité
- le "laisser-etre" et ne pas vouloir à tout prix que la problematque soit résolue

donc: respect de la personne et de son potentiel est est le "fil rouge" de ma pratique
en accord avec mes valeurs 
correspnd à mon parcours: experiece de vie professionnelle au canada usa uk
mes propr expetmenations
mecanismes deéese si on "mimposequelquechose" resistance 
choix de positionnement comme "facilitateur"

Différentes méthodes utiliées apprises au Canada, USA, UK,
médiation, formation pour adultes, écoute selon rogers, CNV, open space, codev, clean language, ADVP, voice dialogue
point commun: ecole humaniste, empowerement, postulat selon lequel la personne a toutes les ressources en elle
positionnement: accompagner la personne a trouver ses propres solutions
définition de l'accompagnement: ni devant, ni derrière mais a coté


Les effets bénéfiques du bilan

- Sentiment de valorisation , d'où une meilleure  estime de soi 

- Meilleurs connaissance de soi et de ses capacités, d'où un sentiment d’efficacité renforcé 

- Dynamisation du parcours, d'où une projection vers l’avenir 

- Augmentation de la capacité de décision et d'action

Dipositions légales relatives au bilan de compétences 

Objectifs du bilan

Article L6313-4 du code du travail
Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019 - Modifié par LOI n°2018-771 du 5 septembre 2018 - art. 4

"Les bilans de compétences mentionnés au 2° de l'article L. 6313-1 ont pour objet de permettre à des travailleurs d'analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.
Ce bilan ne peut être réalisé qu'avec le consentement du travailleur. Le refus d'un salarié d'y consentir ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.
Les informations demandées au bénéficiaire du bilan doivent présenter un lien direct et nécessaire avec son objet. Le bénéficiaire est tenu d'y répondre de bonne foi. Il est destinataire des résultats détaillés et d'un document de synthèse. Ce document de synthèse peut être communiqué, à sa demande, à l'opérateur du conseil en évolution professionnelle mentionné à l'article L. 6111-6. Les résultats détaillés et le document de synthèse ne peuvent être communiqués à toute autre personne ou institution qu'avec l'accord du bénéficiaire.
Les personnes chargées de réaliser et de détenir les bilans sont soumises aux dispositions des articles 226-13 et 226-14 du code pénal en ce qui concerne les informations qu'elles détiennent à ce titre.
La durée du bilan de compétences ne peut excéder vingt-quatre heures par bilan.



Phases du bilan 

Article R6313-4 du code du travail
Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019 - Création Décret n°2018-1330 du 28 décembre 2018 - art. 2

Le bilan de compétences mentionné au 2° de l'article L. 6313-1 comprend, sous la conduite du prestataire effectuant ce bilan, les trois phases suivantes :
1° Une phase préliminaire qui a pour objet :
a) D'analyser la demande et le besoin du bénéficiaire ;
b) De déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin ;
c) De définir conjointement les modalités de déroulement du bilan ;
2° Une phase d'investigation permettant au bénéficiaire soit de construire son projet professionnel et d'en vérifier la pertinence, soit d'élaborer une ou plusieurs alternatives ;
3° Une phase de conclusions qui, par la voie d'entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire :
a) De s'approprier les résultats détaillés de la phase d'investigation ;
b) De recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels ;
c) De prévoir les principales modalités et étapes du ou des projets professionnels, dont la possibilité de bénéficier d'un entretien de suivi avec le prestataire de bilan de compétences.

 
 


Destruction des documents
Article R6313-7 du code du travail 


  « L'organisme prestataire de bilans de compétences procède à la destruction des documents élaborés pour la réalisation du bilan de compétences, dès le terme de l'action.
Toutefois, les dispositions du premier alinéa ne s'appliquent pas pendant un an : 
- au document de synthèse dans le cas mentionné au troisième alinéa de l'article L. 6313-4 ;
- aux documents faisant l'objet d'un accord écrit du bénéficiaire fondé sur la nécessité d'un suivi de s


Possibilité de réalisation à distance 

Article L6313-2 du code du travail - Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019 - Modifié par LOI n°2018-771 du 5 septembre 2018 - art. 4

"L'action de formation mentionnée au 1° de l'article L. 6313-1 se définit comme un parcours pédagogique permettant d'atteindre un objectif professionnel.
Elle peut être réalisée en tout ou partie à distance.
Elle peut également être réalisée en situation de travail.
Les modalités d'application des deuxième et troisième alinéas du présent article sont déterminées par décret."

 



Cadre juridique du bilan de compétences

Le bilan de compétences est défini et réglementé par les articles  L.6313-1, L6313-4 et R.6313-4 à R6313-8 du Code du Travail et par le Décret n°2018-1330 du 28 décembre 2018 relatif aux actions de formation et aux Bilans de Compétences.

Qu'est-ce que l'entretien d'explicitation?

L'entretien d'explicitation est une technique d’entretien particulière qui vise à identifier les activités mises en œuvre par une personne dans une situation de travail précise et délimitée. 

La méthode suppose un accord pour que l’accompagnant questionne les actions menées afin de permettre à l’accompagné de verbaliser les faits et décrire les actions réalisées.

Ce type d’entretien permet :

À l’accompagnant
– de s‘informer de la façon de travailler d’une personne.

À l’accompagné
– de prendre conscience de sa propre manière de faire,
– de développer son savoir-faire.


Source:Pierre VERMERSCH, L’entretien d’explicitation en formation initiale et en formation continue, ESF, Paris, 1994

Indicateurs Qualité

Les indicateurs ci-dessous sont valables pour les actions de formation réalisées par Jeanne CAPODANO Conseil & Formation  pour ses clients (Les notes de satisfaction sont calculées à partir de l’ensemble des avis collectés via les enquêtes de satisfaction « à chaud » de nos stagiaires depuis le 01/01/2022)

Titre du paragraphe


7. Engagement à respecter la "Charte de déontologie du CPF"


Engagement à respecter la "Charte de déontologie du CPF" proposée de la Fédération des Acteurs de la Compétence (anciennement FFP) pour les entreprises délivrant des formations éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF). Lien vers Charte CPF .

Engagement Qualité 

La satisfaction de nos clients est notre priorité. 

Nous mettons tout en oeuvre pour fournir des prestations de Qualité et vous donner entière satisfaction. 

Notre organisme de formation est inscrit au Datadock, la Certification Qualiopi est en cours.

Nos critères Qualité :

1. Conditions d’information du public sur les prestations proposées, les délais pour y accéder et les résultats obtenus.

2. Identification précise des objectifs des prestations proposées et l’adaptation de ces prestations aux publics bénéficiaires, lors de la conception des prestations.

3. Adaptation aux publics bénéficiaires des prestations et des modalités d’accueil, d’accompagnement, de suivi et d’évaluation mises en œuvre.

4. Adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement aux prestations mises en œuvre.

5. Qualification et développement des connaissances et compétences des personnels chargés de mettre en œuvre les prestations.

6. Inscription et investissement du prestataire dans son environnement professionnel.

7. Recueil et prise en compte des appréciations et des réclamations formulées par les parties prenantes aux prestations délivrées.

Satisfaction client

Bilans de compétences 
Chiffres à venir 

  • Nombre de personnes qui ont réalisé le BC en entier
  • Nombre de bénéficiaires en début et en fin d’accompagnement
  • Taux de satisfaction bénéficiaire sur questionnaires de satisfaction : % de satisfaits ou très satisfaits
  • Recommanderait la prestation à une connaissance ou un collègue : % de réponses positives
  • Taux de réalisation des entretiens de suivi à six mois
  • Nature et nombre d’enquêtes-terrain réalisées par les bénéficiaires pour valider leur projet

Titre du paragraphe

ANDRE CHAUVET

D’ici Demain : quels fondements ?
Nous pourrions nommer les nombreuses recherches et théories qui ont fondées DICI DEMAIN. Nous pouvons plus simplement les traduire en 7 principes d’intervention.
1. Conduire sa vie à l’écart du projet : nul besoin d’avoir un objectif précis pour vivre et avancer. Les buts peuvent se découvrir chemin faisant, simultanément à l’expérience.
2. Apprécier les risques : le professionnel veille à ce que les expériences envisagées soient potentiellement riches et fécondes. Et que les risques soient identifiés et anticipés, apprivoisés.
3. S’ouvrir au non connu : je ne connais pas un certain nombre de possibilités. Ce qui ne veut pas dire qu’elles n’existent pas. Etre ouvert, en veille et se permettre de prendre d’autres chemins, de divaguer est au cœur de la démarche proposée.
4. Interroger ses limites : on peut prendre le chemin des croyances et confirmer ce que l’on croit. On peut aussi chercher à interroger ces évidences. Prendre la voie du débat et de l’observation des faits contradictoires. Et ouvrir ainsi d’autres scénarios impensables jusque-là.
5. Être à la fois objectif et optimiste. Etre objectif ne veut pas dire que l’on renonce à ses rêves sous le coup d’une rationalité envahissante. Avoir conscience de la nécessité de faire avec ce qui est (l’acceptation n’est pas un renoncement) et de chercher comment ce qui est peut être utilisé dans le sens qui nous convient, pour aller vers quelque chose qui a du sens pour nous.
6. Engager le pas d’après : agir pour changer ce qui peut l’être ne se diffère pas. Agir, c’est commencer. Et voir ce que cela a changé à notre situation pour préparer le coup d’après.
7. Savoir sur qui compter : je peux envisager les interactions avec les autres comme contraintes. Je peux aussi considérer et mobiliser les ressources que d’autres, individus ou collectifs, me proposent. Je ne suis pas seul.
8. Du coup, décider est moins difficile. Il s’agit de faire les arbitrages au regard des données en notre possession, en conscience des aléas possibles mais en confiance dans la capacité à s’en accommoder et poursuivre le chemin.

Les effets bénéfiques du bilan

- Valorisation de vos expériences et de vos compétences (y compris tranférables), d'où une augmentation de l'estime de soi 

- Meilleurs connaissance de soi et de ses capacités, d'où un sentiment d’efficacité renforcé 

- Dynamisation du parcours, d'où une projection vers l’avenir 

- Augmentation de la capacité de décision et d'action

Satisfaction client

Formations en Droit 
Satisfaits ou très satisfaits 100% -  Recommenderaient la formation à un collègue 100% 

Formations sur les relations avec les personnes accueillies et leurs familles
Satisfaits ou très satisfaits 100%  - Recommenderaient la formation à un collègue 100% 

Formations sur la prévention et la gestion des conflits
Satisfaits ou très satisfaits 100% - Recommenderaient la formation à un collègue 100% 



Bilans de compétences : Chiffres à venir 

Les résultats sont issus des enquêtes de satisfaction à chaud des bénéficiaires à partir du 1er janvier 2022. 
Date de mise à jour : 20 mars 2022 

SPECIAL HANDICAP

Public: professionnels des établissements et services accueillant des personnes en situation de handicap 

- Les droits des résidents en établissement d'accueil de personnes en situation de handicap

- La protection juridique des majeurs vulnérables (tutelles, curatelles,..) et applications pratiques dans le secteur du handicap

- Information et consentement aux soins des personnes en situation de handicap

- La responsabilité juridique en établissement d'accueil de personnes en situation de handicap

- Secret professionnel et accueil des personnes en situation de handicap

- Bientraitance / Prévention de la maltraitance en établissement d'accueil de personnes en situation de handicap

- Gestion des plaintes et réclamations en établissement d'accueil de personnes en situation de handicap

- La relation aux familles ou aux tuteurs lors de l'accueil de personnes en situation de handicap : établir le partenariat et gérer les situations difficiles

- Techniques de prévention et de gestion des conflits                                                             

ASSISTANTES MATERNELLES 








Public: assistantes maternelles du particulier employeur Formations dans le cadre du catalogue IPERIA 2022


- Favoriser la relation avec les enfants et leur famille

- Gérer les situations difficiles de l'enfant

- Prévention et gestion des conflits

- Bientraitance et prévention des maltraitances 

- Elaborer son projet d'accueil  

- Travailler en MAM                                                                

  SOCIAL  / MEDICO-SOCIAL  

- Secret professionnel, signalement des maltraitances et partage d'informations en équipe ou en partenariat dans le secteur social et médico-social. 

- La protection juridique des majeurs vulnérables (tutelles, curatelles,..) et applications pratiques en travail social et médico-social.

- Le travailleur social et médico-social face à l'autorité parentale : conséquences et recherche des "bonnes pratiques".

-  Les droits des enfants et leur application dans l'action sociale et médico-sociale

- Les écrits professionnels en travail social ou médico-social 
: rapports d'Informations Préoccupantes, écrits vers la Justice, autres écrits. Méthodologie, secret professionnel, bonnes pratiques. 

- Le professionnel de l'action sociale ou méico-sociale face aux violences conjugales : repérer, orienter, accompagner
                                                                 

Assistantes Maternelles  

Public: assistantes maternelles du particulier employeur Formations dans le cadre du catalogue IPERIA 2022 - https://www.iperia.eu/

Le  contenu des formations est actualisé régulièrement - Les réformes petite enfance de 2021 sont prises en compte 


Programme détaillé sur le site d'IPERIA


- Favoriser la relation avec les enfants et leur famille

- Gérer les situations difficiles de l'enfant

- Prévention et gestion des conflits

- Bientraitance et prévention des maltraitances 

- Elaborer son projet d'accueil  

- Travailler en MAM          


Dernière actualisation des contenus : 15 mars 2022                                                               

Comment financer votre bilan de compétences ?

Nous vous accompagnons dans vos démarches de demande de financement.

Avec votre CPF (Compte Personnel de Formation) 

Si vous ête salarié ou indépendant, le bilan de compétences peut être financé entièrement ou partiellement avec votre compte CPF   Lien vers le Site du CPF     


Salariés du secteur privé : votre bilan peut être financé par l'employeur et/ou par l'OPCA financeur, dans le cadre du plan de développement des compétences. Exemple d'OPCA: UNIFORMATION, AKTO,... (Nous contacter pour les modalités)  

Assistantes maternelles du particulier employeur: bilan financable avec votre CPF 


Agents de la fonction publique

  • Fonction publique d'Etat ou Territoriale: votre bilan peut être finançé avec l'accord de votre Administration. 
  • l’ANFH si vous dépendez de la fonction publique hospitalière : https://www.anfh.fr - Bilan financé par l’ANFH à hauteur de 1800 Euros TTC. 

Demandeurs d’emploi : bilan financé par Pôle emploi (avec possibiluté d'abondement Pôle Emploi à votre CPF) 

Indépendants, chefs d'entreprises  

  • Si vous êtes commerçant ou travailleur indépendant, votre bilan de compétences peut être finançé par l'AGEFICE (Association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprise) oule FIFPL 

Médecins en libéral : vous pouvez vous adresser au FAF-PM (Fonds d’assurance formation de la profession médicale)

Exploitants agricoles

  • Si vous êtes chef d'entreprise agricole, votre financeur est VIVEA (actifs non salariés agricoles)
  • Si vous dépendez de la branche de la coopération agricole, l’agriculture, la production maritime, la transformation alimentaire et les territoires : vote organisme financeur est OCAPIAT.  

Artisans : vous devez vous adresser au FAFSEA et à la Chambre Régionale des Métiers dont vous dépendez.

Financement personnel : en cas de financement personnel, nous pouvons vous proposer des modalités de financement adaptées à votre budget.

Social   / Médico-Social  

Nos formations sont actualisées régulièrement 

- Secret professionnel, signalement des maltraitances et partage d'informations en équipe ou en partenariat dans le secteur social et médico-social. 
Formation mise à jour suite au Cadre National de Référence pour la Protection de l’Enfance de 2021 

- La protection juridique des majeurs vulnérables (tutelles, curatelles,..) et applications pratiques en travail social et médico-social.

- Le travailleur social et médico-social face à l'autorité parentale : cadre juridique et positionnement dans la relation professionnel-enfant-parent. 

-  Les droits des enfants et leur application dans l'action sociale et médico-sociale.

- Les écrits professionnels en travail social ou médico-social : méthodologie et applications pratiques.

- Le professionnel de l'action sociale ou médco-sociale face aux violences conjugales : repérer, orienter, accompagner les vistimes et protéger les enfants exposés. 
 Formation mise à jour suite au Grenelle des x nouvelles dispositions de 2021 et 2022

Contenus actualisés au 15 mars 2022                                                           

Petite Enfance  

Nouveau L'analyse des pratiques professionnelles avec la méthode « CODEV »    

- Responsables d'EAJE : gérer les situations difficiles dans la relation aux parents des enfants accueillis  

-  Le « référent santé et accueil inclusif » en EAJE :  apports du décret du 31 aout 2021 et applications sur le terrain
 
- Responsable de Relais Petite Enfance (RPE) : évolution des missions suite au décret du 25 août 2021 et positionnement vis-à-vis du public accueilli 

-  Micro-crèches: optimiser le travail en petite équipe et la relation avec le gestionnaire  

- Prévenir et gérer les conflits avec la communication bienveillante  

- Favoriser la bientraitance et prévenir la maltraitance en petite enfance
        
- La responsabilité juridique en petite enfance : repérer les risques pour mieux prévenir
 
- L'administration des médicaments en petite enfance:  les apports du décret du 31 août 2021 et les applications sur le terrain
 
- Le professionnel petite enfance face à l'évolution de la famille et l'autorité parentale : cadre juridique et pratiques professionnelles 
 
- Les droits des enfants et leur application en petite enfance 

- Le secret professionnel en petite enfance : cadre juridique, transmission de l’Information préoccupante, travail en équipe et avec les partenaires 
Formation mise à jour suite au Cadre National de Référence pour la Protection de l’Enfance de 2021

- Le professionnel petite enfance face aux violences conjugales : repérer les situations, orienter et accompagner les victimes, protéger les enfants exposés.  
Formation mise à jour suite au Grenelle des Violences Conjugales de 2019 et à l'évolution des mesures gouvernementales 

Contenus actualisés au 15 mars 2022                               

Titre du paragraphe

Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve ~ Antoine de Saint-Exupéry